Aller au contenu Aller à la navigation Aller à la recherche Aller au pied de page Accessibilité

Mozart et le cor

mar. 16 mars 14h30
à
16h30

ou quand la musique est au service de l’amitié

Par Alain Fournet- Fayard
Professeur de communication retraité de l’université Jean Monnet de Saint-Etienne


La Trame

Mozart jouait du clavecin, du piano-forte, de l’orgue, du violon et de l’alto. Il y a deux
instruments, dont il ne jouait, pas mais qui l’ont intéressé, et pour lesquels il a écrit des œuvres en tout point remarquables : le cor et la clarinette. Le cor apparaît tout au début de la vie musicale de Mozart et la clarinette apparaît tout à la fin. Mozart
a été charmé par la sonorité de l’instrument. Mais Mozart et le cor c’est aussi une histoire d’amitié puisque presque toutes les oeuvres où l’instrument tient un rôle principal ont été écrites pour un ami de sa famille : Ignaz Leitgeb.